IDREZO

Technologies informatiques

Leçon 1 : Le suivi du réseau

Il est important de bien connaître son réseau, ses performances ainsi que les limitations imposées par les matériels qui le composent.

La mise en place d'une documentation du réseau existant est une nécessité.

  • Cartographie du réseau, emplacement matériel et câblage,
  • Description des données stockées, emplacements des sauvegardes,
  • Logiciels et licences,
  • Fournisseurs et SAV,
  • Journal de bord concernant les installations, les mises à jour, les interventions et les pannes...

Le suivi des performances du réseau est aussi un impératif. Ce document est la baseline. Ce suivi doit tenir compte des éléments du réseau.

  • Les serveurs
  • Les stations
  • Les cartes réseau
  • Les concentrateurs
  • Les routeurs
  • Les câblages
  • ...........

Il faut utiliser des outils de type " moniteur réseau " ou des analyseurs de protocoles ainsi que les outils basés sur SNMP pour fixer les performances du réseau et en suivre l'évolution.

Il faut surveiller plus précisément ce que l'on appelle les goulets d'étranglement. Ces goulets peuvent être liés à la CPU, à la mémoire, aux cartes réseau, au câblage, au contrôleur de disque....

Bien entendu le suivi des performances est intéressant seulement sur une durée et impose un historique.

Leçon 2 : La mise à niveau du réseau

Les éléments à mettre à niveau : architecture, câblage, poste à poste vers serveur, mise à niveau des serveurs - CPU, RAM, Disque, carte SCSI, carte réseau, concentrateurs, routeurs, ponts,.....

Leçon 1 : Comprendre le problème

La maintenance réseau suppose une démarche structurée. Il est d'abord essentiel de trouver la cause du problème. Pour cela, on peut s'appuyer sur une démarche en 5 phases.

La première phase va consister à se renseigner auprès des utilisateurs sur les incidents survenus. Cette collecte d'informations est importante et peut vous renseigner sur des modifications hardware ou logicielles, pouvant être à l'origine du problème ou alors sur des incidents physiques ayant entraîné le dysfonctionnement d'un composant.

La deuxième phase consiste à isoler le problème, c'est à dire à déterminer lors de quels processus l'incident se produit. Erreur de manipulation, erreur logiciel, panne permanente ou intermittente...

La troisième phase est liée à la planification du dépannage et à la mise en place progressive de solutions. Il est important de réfléchir à la définition de plusieurs solutions possibles et d'établir un ordre d'action allant des solutions les plus évidentes et faciles à mettre en ouvre aux plus compliqués.

La quatrième phase reposera sur une phase de test. Une fois une solution implémentée et semblant répondre à la définition du problème. Il est important que les utilisateurs puissent eux - même tester le nouvel environnement et confirmer la disparition du problème. Bien entendu, parfois les tests se poursuivent au delà de l'intervention du technicien. Les problèmes en environnement réseau pouvant être très simple à résoudre comme extrêmement compliqué.

La cinquième phase consistera à mettre à jour la documentation du réseau pour pouvoir par la suite garantir un niveau d'intervention toujours optimum.

Leçon 2 : Les outils de dépannage

Le matériel :

  • Le voltmètre numérique
  • Réflectomètre - détecte les coupures et les courts circuits liés aux câbles.
  • Générateur de tonalité et localisateur de tonalité

Les logiciels

  • Moniteurs réseau
  • Analyseurs de protocoles,
  • Les sniffers
  • SNMP

Leçon 3 : Savoir trouver de l'aide

Technet, hotline, Internet, documentation, experts réseaux, forums spécialisés...............